Puisatier JEAN PAUL - PRÉSENTATION ENTREPRISE
 -


mail://laurette.despiaucouret@neuf.f
                        
            Tél/ 05 62 64 04 08  Potable 06 86 00 15 43.

 Notre société se fonde sur la conviction que nos clients sont de la plus haute importance.
Toute notre équipe s'applique à combler leurs besoins. Cela a fait notre réputation, car une grande partie de notre activité vient de clients réguliers ou qui ont entendu parler de nous.

Nous voudrions profiter de cette opportunité pour vous prouver que nous sommes dignes de confiance et que nous saurons vous offrir le meilleur service. 
                    

 Depuis 2016 l'entreprise possède des employées.

Métier de puisatier  


image logo jean paul

Je vais chercher cette eau si pure pour arroser vos jardins , nettoyer vos voitures , pour  l'alimentation de la maison d'habitation, des animaux et pour bien d'autres utilisations.          
Je me déplace sur une bonne partie de la France .
             

Mais attention je ne suis pas le prophète  s'il y a pas d"eau dans le puits vue que je suis obligé de le vider pour nettoyer le fond cet pas la faute de notre société je le répète pas assez souvent faite passer un soucier. car la sécheresse est là depuis des années les nappes sont très base il suffit  de voir les forages sont trop profond et après l'eau manque a se qui on des puits.


Je répare les puits éboulés et il m'arrive de creuser et de fabriquer des puits à la main pelle et pioche  comme le faisait autrefois les anciens puisatiers et surtout, ma principale activité est de nettoyer et de restaurer les puits existants avec du matériel approprié.

FAIRE ATTENTION





Deux hommes ont trouvé la mort ce samedi matin dans un puits situé à l'intérieur d'une maison à Villepinte, dans l'Aude. Ils auraient été victimes d'une intoxication au monoxyde de carbone.Un terrible accident vient d'endeuiller deux familles à Villepinte, dans le Lauragais audois, près de Castelnaudary. Un père de famille avait décidé de vider un puits situé à l’intérieur de l’habitation qu’il occupe rue Victor-Hugo, à l’aide d’une motopompe thermique. Inquiète de ne pas avoir de réponse à son appel, son épouse aurait alerté un ami. Ce dernier a donc entamé à son tour la descente au fond du puits, sans donner, lui non plus, de signe de vie.Les secours ont été alertés et malheureusement, à leur arrivée, ils ont découvert les corps sans vie des deux hommes. Les gendarmes de la communauté de brigades (COB) de Bram, les techniciens de l’identification criminelle et la brigade des recherches étaient sur place pour déterminer les causes de ce drame. Noyade, asphyxie liée aux émanations de monoxyde de carbone de la motopompe ? Une cellule psychologique a été mise en place à la mairie pour les familles. La première victime, âgée d’une cinquantaine d’années, était père de quatre filles.